#Petrocaribe: A qui profite une Haiti toujours destabilisée?

*Lettre ouverte aux petro-destabilisateurs professionnels*

Depuis plus de deux mois, le pays vit en mode *PETRO* petro-challenge, petro-conscience, petro-logue, petro-manifestation, tout pour faire référence aux fonds petrocaribe. Un dossier d ‘une importance capitale, malheureusement qui se retrouve aujourd’hui entre les mains des politiciens et une frange du secteur économique moribond en panne de vision, de projets innovants et de volonté politicoeconomique.

Le combat qui est en train de se livrer actuellement à travers les rues de la capitale, sur les réseaux sociaux correspond à un agenda spécial pour créer une situation de cahos, d ‘une part; pour l ‘ex président Michel Joseph MARTTELY, qui sera éventuellement candidat à la présidence de 2022, d’autre part; empêcher au président Jovenel MOÏSE de continuer avec ses réalisations au niveau de la Caravane du changement, l’électricité 24/24, l’ eau potable, les centres de germoplasmes et les projets d’nfrastructures routières susceptibles de nuire au plan des destabilisateurs.

Les jeunes que vous utilisez ne comprennent même pas le sens de votre combat, les tenants et aboutissants.

De grâce, messieurs, le pays est fatigué de votre cupidité , vos turpitudes…

La monaie nationale est totalement dévaluée.
Les parents ne peuvent pas répondre correctement à leurs obligations familiales à cause de la précarité liée à la creation de richesse et l’augmentation du pouvoir d’achat. Et c’est l’une des causes majeures de la migration massive et accélérée
des jeunes fuyant le pays à la recherche de mieux être Fréquemment , c’est la désolation, l’humiliation et le rapatriement dans le non respect des principes de la migration.

Ki kote nou vle mennen peyi a mesye dam?
Ki pwojè nou genyen pou peyi a?

Votre phobie de se faire ratatiner à nouveau par l’ équipe TET KALE aux élections à venir est immense. C’est ça *la petro-élection* Cette machine de déstabilisation que vous êtes en train de huiler ne marchera pas !
On est tous d’accord , il doit y avoir de reddition de comptes de celles et ceux qui ont dilapidé les fonds publics , mais attention, ce que vous faites la a un nom *la petro-élection*
Je vous invite à vous resaisir et à changer de métier.

Cette bataille électorale, ce combat pour la prise du pouvoir montre l’horreur de vos bêtises politiques.
ENTRE LE FANTASME ET LA RÉALITÉ, IL Y À TOUT UN MONDE DE DIFFÉRENCE.

*OCTAVE Roberson, ex Dg adjoint des presses nationales d Haïti*.

Please follow or like us:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*