L’heure est grave ! selon Gary Bodeau

La population haïtienne a assisté en direct, dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 septembre 2018, à la difficile séance d’approbation du cabinet Moise-Ceant. Il en a été pareil au Sénat, la nuit d’avant. Marquée par l’exaspération des passions, cette séance dénote, à première vue, une certaine polarisation des camps, dans la politique en Haïti. Mais pour Gary Bodeau, la situation est beaucoup plus compliquée que ça ; comme il en témoigne dans son allocution :
« Nous devons partir impérativement à la recherche du temps perdu et rattraper les occasions manquées. Nous ne pouvons plus continuer à décider de notre disparition. »

Le jeune député de Delmas, réputé pour sa proximité avec le secteur populaire et la masse estudiantine semble voir plus loin que ses collègues dirigeants et souligne que l’heure est grave et est à la conscience nationale.

En général, il y a une bulle à part pour les hommes au pouvoir. Ca empêche de voir clair, de cerner les enjeux, même dans les situations les plus évidentes, jusqu’à ce que les vases débordent. Le président de la Chambre semble faire la différence et lance aux élites et aux décideurs un dernier cri d’alarme. On se ressaisit maintenant ou continuer le faire semblant et avancer vers l’auto destruction.

Dans des extraits en créole, il tenait à souligner avec exemples à l’appui, la situation de précarité et la misère de la grande majorité de la population. Les disparités sociales sont énormes et la population ne croit presque plus en rien.

Après avoir mis en exergue les faiblesses structurelles du pays et les conséquences de l’absence d’un réel dialogue social, le président de la chambre a touché du doigt la question de l’heure en demandant un audit indépendant par une firme internationale pour établir les faits et les responsabilités.

« Sans mettre en doute notre #CourDesComptes, je demande un audit international de toutes les entreprises qui ont bénéficié des marchés passés dans le cadre du fonds #PetroCaribe.__ƓƁ #Discours #RatificationPM #PetroCaribeChallenge ».

Une telle démarche empêchera la criminalisation des différences politiques sous prétexte de lutte contre la corruption ou chacun accuse l’autre en cherchant à faire plus de bruit. Comme dans une course à sac.

Elle permettra aux anciens cadres de l’Etat et aux familles vilipendées, à dessein, de retrouver leur honneur et aux jeunes aussi de trouver une réponse à posteriori et vraie à l’épineuse question de l’heure. kotkobpetrocaribea .
HA/AJJ

Please follow or like us:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*