La FUSION dénonce l’instinct de vol et de pillage des Petrodechouqueurs

Le local du parti Fusion des sociaux démocrates haïtiens a été attaqué, dimanche 16 septembre dernier, par des jets de pierres et des tessons de bouteilles, par des manifestants qui exigent des comptes sur l’utilisation des fonds du programme PetroCaribe. Dans une note de presse, la présidente du Parti Fusion, Edmonde Supplice Beauzile condamne avec véhémence cette attaque prepertrée contre les locaux du parti.

L’ex-sénatrice critique le comportement de tous ceux qui cherchent à utiliser la lutte contre la corruption à d’autres fins.

Le parti Fusion des sociaux démocrates Haïtiens fait remarquer que la lutte visant à faire la lumière sur l’utilisation des fonds PetroCaribe ne concerne pas un secteur mais la population.

Donc, elle ne doit pas y avoir d’exclusion, a souligné Edmonde Supplice Beauzile.

Il n’y a pas que le bâtiment du parti Fusion qui ait été attaqué dimanche dernier par les manifestants. Plusieurs entreprises privées ont été vandalisées par ces manifestants au niveau de Lalue. Ils ont brûlé des pneus et érigé des barricades de débris pour paralyser la circulation des véhicules.

Les forces de l’ordre ont empêché ces manifestants d’attaquer, dimanche dernier, la Radio télé Ginen , le Concept 2000 Auto parts à Lalue. Ils ont voulu renverser les tôles rouges qui entourent le complexe Delimart pour sa réhabilitation. Plusieurs pare-brises de véhicules privés ont été également cassés.

Des curieux qui sont restés chez eux ont été agressés pour ne pas avoir rejoint cette manifestation.

Alors que la violence devient stratégie de combat, ces manifestants se donnent rendez-vous dimanche prochain pour un autre mouvement de rue.

Source: Haiti24

Please follow or like us:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*